Café d’Amour – projet franco-brésilien

674a81ff9660eb20568a379be27592ea--black-artwork-africa-art

Jeu : Cecilia Aparecida Alvès
Texte et mise en scène : Paul Francesconi
Distribution en cours
Production : Compagnie Soleil Glacé
Avec le soutien du Festival les Autres Voies et la Ville de Dompierre-sur-Yon.

La Compagnie Soleil Glacé est en résidence à la Ferme Godier pour l’année 2018 (Résidence soutenue par le Conseil Départementale de Seine-Saint-Denis et la Drac Ile de France)

Projet Franco-Brésilien. Partenariats en cours.

La Compagnie Soleil Glacé prépare un spectacle court et nomade franco-brésilien autour de la figure de Madame Baba, une cuisinière ensorceleuse qui a visité la planète pour échanger avec nous ces derniers instants. Nous commençons les répétitions ce mois de février pour une création en Juin. Bien sûr, on vous tiendra informé!

L’HISTOIRE

Baba, une vieille cuisinière hors pair, est seule à son commerce, au milieu d’une grande place traversée par le Monde. Elle vit les derniers jours de sa boutique, qu’elle va devoir fermer pour faillite économique et retraite anticipée.

Baba n’est pas une femme comme les autres. Mère courage du monde entier, séductrice, indépendante, combative, elle a visité la planète avec son commerce ambulant, pour apprendre toutes les recettes de cuisine du monde mais aussi pour partager sa spécialité, le Café d’Amour. Car Baba est aussi une ensorceleuse, qui sait faire naître la passion du fond d’un percolateur.

Nous vivons alors les derniers instants de son commerce. Il semble que celui-ci a survécu non pas grâce à la recherche du profit et de la rentabilité mais grâce à une curiosité du monde et une volonté d’offrir et de partager. Nous partageons ses peines, ses aspirations et ses combats. Nous partageons les derniers moments d’une forteresse que tout le monde pensait imprenable.

Car la violence du monde a eu raison du commerce de la vieille femme. Nous vivons donc avec elle la dernière semaine du Café d’Amour, entre abandon et résistance. Au crépuscule d’une telle entreprise, Baba résistera-t-elle une unique fois ou capitulera-t-elle devant la violence du monde ?

UN COMBAT POUR TRANSMETTRE

Madame Baba est une figure simple et pourtant nécessaire d’une lutte pour la place de ce qui est inutile et pourtant fondamental à la société. Se faisant dévorer par la Grande Distribution, Baba doit fermer son commerce, qui n’est plus d’aucune utilité de par le monde. Peut-être qu’elle même est trop vieille pour survivre et qu’il faut passer la main. Il n’empêche que le Monde a besoin d’individu comme Baba.

La cuisinière a commencé son travail après avoir rencontré un homme sorti de la mer et dont la pensée la hante encore à l’heure de ses vieux jours. Baba travaille par amour : elle partage sa cuisine. Elle tente de faire la sourde oreille à la violence du monde, qui est permanente autour d’elle. Elle joue également aux innocentes, car il s’agit d’une puissante sorcière qui sait séduire l’âme humaine. C’est après tout, une excellente commerçante.

Baba nous amène  à nous poser la question du combat que nous pouvons accorder à ces choses qui semblent minimes mais qui sont cruciales pour la société. Baba incarne la poésie, l’effort de compréhension de l’autre. Dans le texte, elle se laissera aussi gagner un moment par la violence, montrant que celle-ci est aussi un moyen de survivre et non pas un vice ancré dans la civilisation humaine.

Le texte se divise en sept journées, les sept dernières journée de Baba. La langue se veut simple, pour ménager un mystère autour des agissements de la vieille femme. Sorcière ensorceleuse, sa vie est marginale et décalée, comme sa parole, qui cherche à transmettre ses recettes au delà des mots.

Le spectacle que nous construisons s’adresse d’abord à la jeunesse et aux adolescents qui sont sur le point d’entrer dans la vie adulte. Madame Baba porte en elle la transmission et la capacité de délivrer son message partout, dans toutes les langues. Nous proposons un spectacle qui peut se jouer en classe, dans la cours, dans un centre de loisir…partout et pour tous.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s